Accueil > GROUPE DE TRAVAIL > Séminaires > Y-a-t-il un nouveau climat des rapports entre...

Y-a-t-il un nouveau climat des rapports entre...

jeudi 8 novembre 2018, par françoise

La prochaine conférence du groupe énergie-climat sera donnée par

Bruno Latour

Professeur émérite à Sciences Po

Y-a-t-il un nouveau climat des rapports entre science et politique ?

*****************************************************************************************
******** CONFERENCE REPORTEE A UNE DATE ULTERIEURE***************
*****************************************************************************************

à l’Amphithéatre Evry Schatzman (batiment 18)
Observatoire de Meudon (accès au site)

NB : Entrée libre mais, pour les personnes extérieures à l’Observatoire de Paris, une inscription préalable est nécessaire par l’envoi d’un courriel à conference.latour@obspm.fr

Bruno Latour est philosophe et anthropologue, professeur émérite à Sciences Po. Il est l’auteur de nombreux livres, dont Face à Gaïa, sur le nouveau régime climatique. Il s’attache, entre autres, à décrire les pratiques et les institutions par l’intermédiaire desquelles les sociétés modernes mobilisent la matière et le vivant pour produire des connaissances scientifiques. Il explique comment cette activité unifie sans cesse le monde sous la forme d’une nature présumée universelle. Ainsi, elle masque la complexité des interactions dont sont faites toutes les réalités humaines et non humaines. Or les mutations écologiques en cours bousculent l’idée d’une nature extérieure à l’Homme. Bruno Latour montre pourquoi une meilleure compréhension du fonctionnement des sciences est cruciale pour y faire face.

L’œuvre de Bruno Latour a été récompensée en 2013 par le prix Holberg, considéré comme l’équivalent du prix Nobel pour les sciences humaines.

Résumé : Les chercheurs en sciences de la nature ont souvent considéré que leur autonomie était bien défendue par une épistémologie politique particulière qui tentait de séparer les deux domaines. Aujourd’hui la multiplication des polémiques publiques, tant sur les sciences du système Terre que sur les conditions de l’expertise ou la perte d’autorité des sciences, obligent à rouvrir chacune des composantes de cette épistémologie politique. Les exemples seront pris dans des projets en cours de collaboration avec des chercheurs de sciences de la Terre.

Deux articles proposés à votre lecture par B. Latour :
New-York Times Magazine : Bruno Latour, the Post-Truth Philosopher, Mounts a Defense of Science
Science : Gaia 2.0

Affiche

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL