Accueil > DEBATS > Le vélo à assistance électrique pour aller travailler ?

Le vélo à assistance électrique pour aller travailler ?

dimanche 16 mars 2014, par françoise

Plusieurs vélos à assistance électrique commencent à circuler à l’observatoire, alors pourquoi pas vous ? Finis les embouteillages et les grèves de trains, et pas de problème dans les côtes.

Pourquoi choisir un vélo électrique pour aller au travail ?

  • Le vélo électrique est le mode de déplacement le plus rapide en milieu urbain, car il se joue des embouteillages grâce à l’utilisation des pistes cyclables. Contrairement à la voiture ou aux transports en commun, le temps de trajet domicile-bureau est quasi-constant (sauf crevaison ou autre bien sûr). C’est très rassurant lorsque l’on a un impératif horaire (comme aller chercher son enfant à la crèche par exemple).
  • Plus économique qu’un scooter : pas d’essence, pas de frais d’assurance et pas de problème de stationnement (souvent payant). Le vélo électrique se faufile et peut se garer partout ;
  • Le vélo électrique est beaucoup plus favorable à l’environnement qu’une voiture ou un scooter ;
  • L’autonomie des batteries des vélos électriques peuvent aller jusqu’à 100 km / 120 km et se rechargent en quelques heures sur une simple prise électrique ;
  • L’assistance démultiplie l’effort du cycliste et la puissance ajoutée peut atteindre 250W — c’est ce que développe un excellent coureur amateur ; Aucun effort à faire pour escalader les côtes de Meudon.

A noter aussi :

  • Le moteur du vélo électrique fonctionne uniquement quand vous pédalez. Il se coupe quand vous freinez, que vous ne pédalez plus ou que vous dépassez les 25 Km/heure ;
  • Même s’il est fortement recommandé, le port du casque n’est pas obligatoire ;
  • Le système Veligo permet de garer son vélo électrique en toute sécurité et pour pas trop cher ? Un abri Veligo se trouve en gare de Meudon.
  • Pour les filles : comment faire du vélo (électrique) en jupe.
  • Faire du vélo en ville est dangereux ? Non, les accidents de vélo on lieu en dehors des villes.

Son coût est de l’ordre de 1200-2200 € à l’achat + 600€ tous les 5 ans pour le remplacement de la batterie. Plusieurs communes offrent des subventions :
PARIS
Montant : 33% du prix achat, maximum de 400 €
Publics concernés : Particuliers, entreprises
informations
demander la subvention
Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Meudon, Sèvres, Vanves, Ville d’Avray :
Montant : 25% du prix achat, maximum de 300 €
Publics concernés : Particuliers
informations
Bagneux, Clamart, Fontenay aux Roses, Malakoff :
Montant : 200 €
Publics concernés : Particuliers
Informations
Bourg-la Reine :
Montant : 20% du coût, plafonné à 300 €

Mais aussi, le projet d’indemnité-vélo commence a faire son chemin.

Et bien sûr, comme toute bonne bonne idée, elle suscite des comportements réactionnaires.

Et enfin, quelques adresses :
- Le vélo électrique
- Buzibi : testé et approuvé par Xavier
- Freemoos, prés de République. adresse de Cédric
- la bicyclette électrique, rue Claude Bernard
- Ecox Montparnasse : adresse de Vincent. Ecox a une offre de remise pour un achat groupé.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL