Accueil > GROUPE DE TRAVAIL > entretien avec Stéphane Mazevet

entretien avec Stéphane Mazevet

lundi 26 novembre 2018

Entretien avec le groupe énergie-climat

La décennie à venir est cruciale. Tous les secteurs de la société doivent s’engager dans la transition. L’OP doit y prendre sa part.

  • Les objectifs de décroissance des émissions de GES et de consommation d’énergie pour les établissements publics sont fixés par la loi sur la transition énergétique de 2015 - réduire de 50% la consommation énergétique entre 2012 et 2050 - réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030. Obligation d’un DPE depuis 2007. Obligation d’un bilan carbone (scopes 1 et 2) depuis 2012.

Quelle priorité ont pour vous ces objectifs pour l’OP dans les 5 années à venir ?

Comment comptez-vous procéder pour les atteindre ?

SM : Les actions que je souhaite mettre en place : - Rénovation énergétique des bâtiments- Navette Meudon - Econome de flux (mis en place à ENS) - Faire un bilan complet CNRS+observatoire pour les missions - Caféteria à Meudon et Paris avec offre bio et végétarienne. - Offre végétarienne au restaurant - Aménagement pour les véhicules électriques et vélo.

Bilan carbone : Vous engagez-vous à réaliser un bilan carbone 3 scopes à l’image de celui fait par le labo ISTerre (doc Labos1.5 IST, slides 9-12) ?

SM : oui

La gestion des bâtiments est du ressort de l’établissement : Vous engagez-vous sur l’objectif de réduire la consommation d’énergie typiquement d’un facteur 2 en 10 ans ? (bilan l’année 0 et réduction de 5% par an).

SM : Ce ne sera possible qu’avec une rénovation énergétique

La gestion des missions et de l’informatique est coordonnée avec les laboratoires. Vous engagez-vous à mettre en place et coordonner des actions des laboratoires avec un même objectif (réduction de 50% sur 10 ans) sur ces postes ?

SM :Les besoins de calcul ne vont pas diminuer. Il faut préserver les conférences invitées et les participations à des colloques prestigieux

Que pensez-vous des propositions suivantes :
- missions : interdire l’avion pour les trajets courts (train < 6 h typiquement), comme cela est fait dans certaines universités ou établissements (KU Leuven, ETH Zurich)

SM : Oui mais il faut mettre en place le voyage en première classe comme mesure incitative.

- instaurer une taxe carbone sur les missions, qui pourrait être utilisée pour financer la rénovation des bâtiments ?

SM : Plutôt pas. Par contre je propose de réduire de 10% les missions pour un investissement dans le cadre de travail (dont rénovation énergétique)

Energie : Une pré-étude de panneaux photovoltaïques pour le site de Meudon a été faite par l’association Solaire Citoyen Seine Ouest : Que pensez-vous de cette idée, et éventuellement comment-voyez sa mise en oeuvre ?

SM : Idée intéressante, dont la mise en œuvre nécessite une équipe administrative renforcée

Circulation douce et abris-vélos et circulation : Que pensez-vous faire pour favoriser la circulation douce vers et à l’Observatoire ? Vous engagez-vous à faire installer les abris-vélos achetés depuis de nombreuses années ? Etes-vous favorable à la mise en place de l’Indemnité Kilométrique Vélo ?

SM : Mettre en place une navette entre les gares de Meudon et le batiment 18, dans des créneaux à définir. Je suis favorable à des bornes de rechargement pour VE et à la pose des abris vélos.

Restauration : Vous engagez-vous à ce que le prochain contrat de restauration propose un plat végétarien par jour et se limite à des produits de saison et locaux.

SM : Oui, mais à la charge des usagers et après sondage auprès des personnels. Je propose de créer un lieu de convivialité (cafétéria, plats froids)/ au batiment 18.

Actions de formation et d’information des personnels : Vous engagez-vous à mettre en œuvre des formations du personnel pour accompagner les changements à mettre en œuvre (par ex. des formations au bilan GES)

SM : Non, c’est une démarche personnelle

  • Administration

Le CA sortant s’était doté d’une commission Energie-Climat. Souhaitez-vous reconduire cette commission ? avec des modifications ?

SM : Oui tout à fait. Y ajouter des missions et un soutien administratif.

Econome de flux : Souhaitez-vous recruter un économe de flux ? Sous quelle forme ? Comment voyez-vous son rôle ?

SM : A priori oui. Discussions avec L Corvellec ;Il faut muscler l’administration

Le CA a également voté une délibération demandant de "placer la transition écologique au cœur des priorités de l’Observatoire de Paris et à mettre tout en œuvre pour mesurer, suivre et abaisser sa consommation énergétique et son empreinte carbone selon les textes en vigueur."

Quelle place souhaitez-vous donner à la déclaration du CA dans les priorités d’actions de l’établissement ?

SM : Voir actions plus haut

  • Positions et actions de l’OP à l’(inter)national et dans la discipline

Pensez-vous interagir avec les tutelles (CNRS, INSU…) pour engager la sobriété énergétique de la discipline ? (cf demandes de Labos 1.5, diapo 22)

- demander aux instances de recrutement et d’évaluation (CNAP, Section 17...) de diminuer le poids mis sur des aspects type « nombres de conférences invités » qui de fait encouragent des déplacements coûteux en carbone ?

SM : non

- pensez-vous qu’il est souhaitable/possible d’intégrer le bilan carbone des projets de la discipline dans leur sélection et leur évaluation, que ce soit au niveau de l’Observatoire ou au niveau national ?

SM : à étudier

- Acceptez-vous de soutenir (personnellement et au nom de l’observatoire) l’appel pour former les étudiants du supérieur pour décarboner la société et de promouvoir ces enjeux au sein de PSL ?

SM : décarboner et surtout promouvoir le besoin de mieux comprendre le climat et l’écologie : paleoclimat, gestion des ecosystèmes,… Action sur le programme gradué environnement, TARA,…

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL