Accueil > REVUES DE PRESSE > Revue de presse : Avril 2019

Revue de presse : Avril 2019

lundi 1er avril 2019, par françoise

Une grande découverte

  • Climat

Cette carte interactive donne le nombre de vagues de chaleur mortelle (au sens littéral du terme) en fonction du temps et du scénario d’évolution des émissions de GES, RCP2.6, RCP3.5 ou RCP8.5.

Une [enquête (janvier 2019) montre que 23% des français et 36% des 18-24 ans, déclarent ne pas croire au réchauffement climatique

L’empreinte carbone des français : 12 Tonnes de CO2 par Français.

Et cet article du même blog hiérarchise les émissions de gaz à effet de serre. C’est une question importante quand on s’attaque à un changement de comportement.

Restaurer des forêts, le meilleur moyen de stocker le carbone.

La Norvège renonce à forer le pétrole dans les îles Lofoten : Alors que le pétrole est au cœur de son économie, la Norvège s’apprête à faire une croix sur d’importants gisements au nord du cercle polaire. Pourquoi renoncerait-elle à ces milliards de dollars ? Parce que la raison écologique est en train de s’imposer à elle, et parce qu’il est temps de préparer l’avenir.

Enfin, la fin de la pêche electrique !

Une tribune Green-It pour promouvoir le low-tech. "Aprés tout, l’ordinateur de bord de la mission Apollo avait une capacité de stockage de 70 Ko."

Pour continuer sur les low-tech, une belle histoire de l’énergie hydraulique.

Et aussi, un article intéressant sur l’utilisation du temps (weather) hier et demain (!) pour faire tourner l’économie.

Une formation Impact Environnemental du Numérique : Comprendre et Agir, du 23 au 27 Septembre 2019 à Autrans, organisée par le GDR EcoInfo. But : Eclairer sur les impacts environnementaux des TICs, à la fois dans un cadre global et dans nos pratiques quotidiennes. Public : Tout personnel de l’enseignement supérieur et de la recherche qui souhaite comprendre les impacts du numérique pour aider à leur réduction.

Une pétition pour demander la contsruction d’une voiture 2l/100-low tech.

  • Divers actions

la France serait bien placée pour mettre en place une transition, parce que ses ingénieurs sont bons en "optimisation sous contraintes" et parce que nous sommes un pays "communiste".

Un jeune ingénieur de Centrale Nantes : le blues des jeunes ingénieurs face au climat.

Dans une tribune publiée sur franceinfo.fr, quatorze ONG, dont les Amis de la Terre et Greenpeace France, appellent à une "grande action de désobéissance civile non violente" le 19 avril, intitulée "Ensemble, bloquons la République des pollueurs".

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL