Accueil > REVUES DE PRESSE > Revue de presse : Novembre 2013

Revue de presse : Novembre 2013

dimanche 3 novembre 2013, par françoise

  • Gaz de schiste

Un rapport de l’académie des sciences sur les gaz de schiste qui dit que "c’est compliqué et qu’il faut faire des études". Mais qui ne dit PAS qu’il s’agit d’énergie carbonée et que cela va à l’encontre de l’obligation, vitale pour l’humanité, de réduire nos émissions de GES, et qu’il faut donc laisser les gaz de schiste sous Terre.

Une étude très détaillée montre que les émissions américaines de méthane, possiblement liées à l’extraction du gaz de schiste, sont largement sous-estimées

Le ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Philippe Martin, refuse un permis de recherche à la compagnie américaine Hess Oil

  • CO2

Si l’on met en place les mesures nécessaires pour rester en-deçà de 2°C de réchauffement, l’essentiel des réserves fossiles d’énergie devra rester sous terre. Ces réserves risquent par conséquent de perdre leur valeur économique, tout comme, bien entendu, les compagnies qui les possèdent et les exploitent. Soixante-dix groupes d’investissement nord-américains et européens, pesant au total 3 000 milliards de dollars (soit plus que le PIB de la France), pressent les géants du pétrole, du gaz, du charbon et de l’électricité de détailler comment ils comptent "réduire l’intensité carbone de leurs capitaux"

  • Climat

Climat : le catastrophisme peut-il être efficace ?:une émission de France-Culture autour du livre de Clive Hamilton, « Requiem pour une espèce : pourquoi nous résistons à la vérité sur le changement climatique » traduit en français par les Presses de Science Po sous le titre "Requiem pour l’espèce humaine..

  • Energie

Pourquoi les avions ne pourront jamais voler sans pétrole :

JPEG - 46.9 ko
  • Ressources

La Newsletter du Earth Policy Institute sur le plafonnement de la production de ressources céréalières dans le monde

  • Océans

Dans un nouveau rapport, l’UNESCO prévient que l’acidification des océans s’effectue à un rythme sans précédent. Et ce qui inquiète l’UNESCO, c’est que le secteur de la pêche des coquillages pourrait connaître des pertes estimées à 130 milliards de dollars par an.

Une belle BD de P. Bagieu pour soutenir BLOOM contre la pêche en eaux profondes

  • Climat

D’aprés le GIEC, la côte du méthane remonte dans le cocktail des Gaz à Effet de Serre, et c’est du lourd.

  • Climat

L’ombre d’Haiyan plane sur la conférence de l’ONU : Avec la poursuite du réchauffement planétaire, certaines des populations les plus pauvres du monde, qui sont aussi les plus étrangères à l’utilisation de combustibles fossiles, risquent fort de figurer parmi ses premières victimes. Ce sont les habitants de petits Etats insulaires et de pays comme le Bangladesh, l’Inde et les Philippines.

A Varsovie, sale temps pour le climat,

Et puis,la fin pitoyable d’une conférence sur le climat vampirisée par les multinationales.

  • Energie

Quelques chiffres :
Le travail que peut fournir un humain, c’est 0,3 kWh par jour et par personne.
Un litre d’essence, c’est 10kWh
Un français consomme, hors produits importés, 160kWh PAR JOUR, soit l’équivalent de plus de 500 esclaves énergétiques.
Dans le monde, les 3/4 de l’énergie primaire dépensée viennent des fossiles (pétrole, charbon, gaz).

  • Pic pétrolier ?

Un des signes les plus clairs du pic pétrolier que nous vivons actuellement est que les derniers sites pétrolifères découverts sont de plus en plus difficiles à exploiter : Un exemple est Kashagan, le dernier champ géant découvert au Kazhakstan. Ce gisement est un peu l’illustration, presque caricaturale, de ce que nos sociétés sont obligées de faire pour continuer à alimenter, en or noir, nos économies modernes. : Difficultés politiques, techniques et climatiques se conjuguent pour en faire l’un des projets les plus couteux jamais réalisés.

Un autre article qui décrit le pic pétrolier

  • Energie

La situation difficile de l’Arabie Saoudite, clé du coffre au trésor pétrolier

  • Energie

Le pape dit son opposition au gaz de schiste : L’eau a plus de valeur de l’or ;

  • Recherches en environnement, gestion des ressources naturelles, santé publique

Au Canada, près de 90 % des chercheurs interrogés estiment qu’ils ne peuvent s’exprimer publiquement pour faire part de leurs préoccupations sur les sujets relevant de leur compétence professionnelle. Il s’agit, généralement, d’affaires liées à l’environnement, à la gestion des ressources naturelles, à la santé publique. Au Canada,... et ailleurs.

  • Climat

40 ans de climat revisités par Sylvestre Huet.

  • Décroissance

Les décroissants favorisent le gaspillage des ressources...

  • Ressources

Etes-vous prêt à ne plus pouvoir remplir votre verre d’eau ?

Nous aurons à passer de 20% de protéines venant de produits animaux à 5% si nous voulons réussir à nourrir les 2 milliards de personnes en plus qui seront sur terre d’ici 2050. Tans mieux, les végétariens vivent mieux que les carnivores

  • Climatosceptique

Les contre-vérités du livre de François Gervais "L’Innocence du carbone, l’effet de serre remis en question" (Albin Michel, 304 p., 22 euros) : François-Marie Bréon, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA/CNRS/UVSQ) et coauteur du dernier rapport du GIEC, a lu l’ouvrage de M. Gervais et dénonce dans ce texte une série de manipulations, de citations détournées, de données fictives et de courbes tronquées (figure ci-dessous), méthodes souvent utilisées pour discréditer les sciences du climat.

PNG - 71.7 ko

Portfolio

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL