Accueil > REVUES DE PRESSE > Revue de presse : Novembre 2015

Revue de presse : Novembre 2015

lundi 2 novembre 2015, par françoise

  • 13 Novembre

Le lien entre sécurité et changement climatique est une certitude , et une certitude suffisamment incommodante pour être systématiquement oubliée et régulièrement redécouverte. Presque toutes les zones identifiées en 2008 comme les plus sensibles au réchauffement – de la Mésopotamie au Levant en passant par le Yémen, le Sahel et l’Afrique du Nord –, ont basculé sept ans plus tard dans l’instabilité ou le chaos, chaos dont les attentats du 13 novembre sont le monstrueux rejeton.

L’autre état d’urgence, sociologue Bruno Latour : Si les fanatiques armés doivent être combattus comme des criminels, leurs actes nous menacent moins que le changement climatique, affirme le sociologue Bruno Latour. Le bouleversement possible du climat « menace nos valeurs dans ce qu’elles ont de plus profond ». Et face à ce défi, c’est aux citoyens qu’il faut donner la liberté d’agir, et pas au seul Etat.

Daech, le climat et le pic pétrolier :aperçu des « tempêtes parfaites » de demain ?(des conséquences de notre inconséquence). Le cauchemar syrien a tout pour devenir le cas d’école des crises écologiques totales qui menacent notre futur, des "tempêtes parfaites" à la fois économiques, politiques et militaires, exacerbées radicalement d’une part par le réchauffement du climat, et d’autre part par l’épuisement des réserves fossiles d’énergie

Du mauvais usage de l’état d’urgence

  • Climat

Les vraies raisons d’être pessimiste de l’hydrologue Gael Derive : Pour maintenir le réchauffement à 2 °C (en 2100) – seuil nécessaire pour que le climat reste supportable pour les besoins humains et surtout pour éviter un risque d’emballement climatique – il faudrait diviser par trois les émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2050 (c’est dans seulement 35 ans !), puis avoir des émissions qui atteignent des niveaux proches de zéro ou en dessous en 2100 (c’est-à-dire devenir neutre en carbone). Vous comprenez le chemin qu’il nous reste à parcourir. Pour l’instant, la réaction internationale est inexistante. L’encéphalogramme est plat !

Les banques françaises financent sept fois plus les énergies fossiles que les renouvelables
Un écart abyssal continue de se creuser entre les financements des énergies fossiles et ceux des énergies renouvelables.

Un interview de J.M. Jancovici chez BFM Business : 11 minutes d’effet de serre chez les économistes.

La suite de l’analyse ds mensonges (hoax) climatiques : Hoax climatique #5 : « En l’an mil, il faisait bien plus chaud qu’aujourd’hui ! »

L’addiction actuelle des hommes à la consommation de carbone est aussi difficile à vaincre que la dépendance où se trouvent certaines personnes vis-à-vis du tabac, du sucre ou de l’alcool. Aurions-nous besoin d’une énorme frayeur collective pour changer notre mode de relation à notre planète ?. A quoi ressemblerait la Terre avec 4 degrés de plus ? un quasi enfer.

Quelques villes avec la montée des eaux de 2° ou 4° de plus

Nouveau record du niveau des gaz à effet de serre dans l’atmosphère

La fonte de deux glaciers du Groenland pourrait faire monter le niveau marin de 1 mètre

Deux degrés avant la fin du monde

La France adopte sa stratégie bas-carbone.

Ensemble, tout devient fossile

Dominique Bourg : “Il n’existe pas de mouvement de la société civile pour le climat ! Il faut arrêter avec ces âneries”. Nous sommes en revanche face à une minorité, consciente et agissante, et c’est sur elle que tout repose, sachant que la majorité de la population est indifférente aux questions environnementales, et que les gouvernements n’agissent pas, compte tenu de leurs liens avec les lobbies, tant le climat les prend à rebrousse-poil.

Les climatosceptiques à la radio

  • Energie

From big bang to bin bag, ou l’histoire d’une petite cuillère en 2 minutes.

Suite d’un longue affaire liée aux sables bitumineux de l’Alberta : Obama rejette le projet du méga-oléoduc qui devait transporter le pétrole de schiste canadien vers les raffineries du Texas

La justice américaine demande des comptes à ExxonMobil sur le réchauffement climatique. La justice s’intéresse notamment au financement par ExxonMobil de recherches climatosceptiques qui visaient à nier le changement climatique.

Un article de P. Bihouix : Pénurie de ressources, un tabou pour l’industrie

Peut-on, doit-on toujours parler de pic pétrolier

Le pétrole et l’argent de Daech : Les pays occidentaux financent-t-ils le terrorisme de Daech (alias État islamique) en lui achetant du pétrole ? Non, selon les spécialistes interrogés par Reporterre. Daech tire deux millions de dollars par jour de l’or noir, soit environ un cinquième de ses revenus. Et sa production de moins de 40.000 barils par jour, largement autoconsommée, ne pèse pas lourd dans la région.

La pollution due la rupture de deux barrages miniers au Brésil continue de s’étendre. Un troisième barrage menace de se rompre.

L’immense coulée de boues toxique envahie maintenant le littoral

  • COP21

Les engagements des états : nous sommes loin du compte pour limiter la hausse des températures à 2°

Malgré la perspective de devenir inhabitables (températures de 74° à Abou Dhabi), les pays du Golfe plombent la COP21.

Les jeunes bidouilleurs de POC21 ont des plans pour la planète

  • Penser

http://www.liberation.fr/futurs/2015/06/19/edgar-morin-plus-l-homme-est-puissant-par-la-technique-plus-il-est-fragile-devant-le-malheur_1333061

Penser l’anthropocène

  • Agir

Un article de GreenIT : Quand la COP21 raconte des salades : Cet article pointe un problème de fond : Les messages de la cop21 font croire qu’il faut réduire l’utilisation alors qu’il faut surtout réduire la FABRICATION ET DONC L’ACHAT DE MATERIEL NEUF.


Le Midi libre

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL