Accueil > GROUPE DE TRAVAIL > Comptes-rendus des réunions > Compte rendu réunion 24 septembre 2019

Compte rendu réunion 24 septembre 2019

lundi 7 octobre 2019, par françoise

Compte rendu réunion Groupe EC 24-9-2019

Participant : Laurent Lamy, Françoise Roques, Xavier Bonnin, Mathieu Servillat, Vincent Lapeyrere, Jean-Eudes Arlot, Nicolas Losa, Nicole Meyer, Emmanuel Lellouch, Simone Thijs, Laurent Pagani et Pacôme Delva à distance.

1) Présidence 2020

(F. Roques)

Les questions aux candidats à la présidence de l’observatoire ont été publiées dans le BIOP. Elles sont aussi sur le site du groupe :http://energie-climat.obspm.fr/groupe-de-travail/article/lettre-ouverte-aux-candidats-a-la-presidence-de-l-observatoire . 4 des 5 candidats ont accepté le principe d’un entretien. Ils seront organisés entre octobre et novembre, ouverts à tous et les réponses seront publiées sur le site du groupe

Quelles autres questions seront à poser ? Il faut des questions plus fermées qui engagent les candidats, des réponses plus concrètes, des objectifs quantifiés.

2) DIL

(N. Losa)

Le document SPSI (Sratégie conso immobilier (électricité, chauffage, toute activité qui consomme) a pris du retard. Il concerne les batiments. Le bilan carbone associé sera global, pas par bâtiment. Pour faire des actions, il faudrait connaitre l’occupation bureaux, etc ?

Le retour sur investissement du recrutement d’un économe en énergie serait assez long.

Le plus grand blocage pour des évolutions des batiments est l’investissement, mais des prêts bancaires ne sont pas possibles, ObsPM demande plus de flexibilités avec les dossiers (qui seront aussi portés par PSL).

Il faudrait améliorer la communication (part aussi du personnel). Il faudrait faire des actions à l’échelle de l’établissement (gestion informatique, mobilité, achats, journée sensibilisation...). Il y a beaucoup de complexité avec les mises en conformité.

Déchets et tri. Resto et bureaux à part. La méthode de tri change à Meudon (tous les emballages sont recyclables) : Il faudrait faire un mail à dontuseit. Et le prestataire ? Un nouveau marché est en préparation. Grand turnover dans les employés = manque de formation. Différence Paris-Meudon ? Contrat 1 jour déchets, 1 jour corbeille bleue. C’est réalisé à Paris (L. Pagani confirme), visiblement pas à Meudon où tout est ramassé chaque jour et parfois de manière indifférenciée. A Meudon = sac transparent pour le tri, sac gris pour déchets. Interlocuteur entre prestataire et obspm (P. Rousseau).

Interlocuteur par labo : remonter les infos et problématiques. Politique ?
Econome de flux peut prendre responsabilité (manque dans les services).
Comment transcrire des idées ? Manque de gens disponibles et compétences

2) Bilan commission EC 2019

(Laurent L. et Laurent P. )

Les conseils sont à leur fin de mandature (CA et commission énergie-climat). La présidence a reconnu un bilan mitigé de l’établissement en terme d’actions concernant le développement durable.

La commission a présenté son bilan annuel 2019 en mai, faisant le suivi de ses recommandations de 2017 et fait voter par le CA une motion adoptée à l’unanimité sur la priorisation du développement durable dans la politique de l’établissement. Ces documents sont disponibles sur l’intranet SCOP de l’observatoire dans la partie dédiée de la commission.

La commission a également invité l’économe de flux de l’ENS début septembre (la commission préconise le recrutement d’un tel poste depuis 3 ans). Le CR de l’entretien, qui avait vocation à préparer l’instruction de la campagne emploi au CS mi septembre, est également en ligne sur SCOP. Le CS n’a pas retenu le scénario de l’économe de flux dans la campagne emploi 2019. Le CA doit se prononcer sur cette campagne emploi en octobre.

— -

Quelles sont les actions à PSL ?

Laurent L. : Il existe un groupe développement durable (resp. A. Devulder). Besoin de faire discuter les établissement entre eux. A l’Observatoire, A-C Volat est intéressée par le sujet.

3) Prochaine séminaire Matthieu Auzanneau 10 octobre

Le séminaire sera enregistré et retransmis sur YouTube avec un chat pour les questions

https://www.youtube.com/watch?v=OSmSawC5-ZU&feature=youtu.be

. La visio est abandonnée. Il faut l’autorisation d’Auzanneau.

4) La mobilité à l’observatoire : vélos, plan mobilité, bilan, bornes électriques

Vélos et râteliers

De plus en plus de vélos ; Véligo en place, râteliers mis en place (pas satisfaisant)

Site classé = demande DRAC pour poser abris = pas possible. Protection ’domaine national’ devient plus sévère.

Abris trainent dans le forêt. Trouver une boîte qui les pose. La livraison a été facturée, pas la pose qui devait être faite par la même entreprise. Pas faisable en interne (pas de maçon), il faudra trouver une entreprise pour faire la pose maintenant.

Architecte patrimoine historique : beaucoup de contraintes (couleurs etc.). Qu’une seule personne à la DIL pour faire cette étude. 6 mois après dépôt dossier. Mutualiser les demandes. Un responsable cellule maîtrise ouvrage, stratégie et travaux manque.

Portail entrée voiture est cassé. Plutôt prioriser accès piétons/vélos à côté entrée voiture ? Idem pour accès piétons et garage vélos...

Même problématiques à Paris : demande d’autorisation à la DRAC, réponse négative.

Surtout à Paris : prioriser vélo.

Plan mobilité et enquête

Goulwenn Letourneur (rédigé par H. Deslandes). Un résumé par site. Manque d’une partie recommandation.

371 réponses.

Date de diffusion des conclusions inconnue.

Consultation ? Plan mobilité : qui le rédige ?

Volet voiture dans l’enquête : venez vous en voiture à Paris ? Pourquoi des gens viennent en voiture à Paris ? Parking gratuit ?? N. Losa : parfois demandes de laisser la voiture pour une semaine de mission (pas vérifiable).

Normalement, aucune voiture ne devrait stationner dans la cour du Bât Perrault. Difficile de le demander aux usagers (renvoie sur la question précédente !)

Bornes électriques pour voitures

Compliqué : comment faire payer ? 2 voitures électriques au LESIA : comment faire pour charger ?

5) Etude panneaux photovoltaiques

(Lee-Roy Malac-Allain)

La pré-étude a été faite par l’association Solaire Citoyen Seine Ouest donne des éléments concernant la faisabilité d’une production d’électricité solaire autoconsommée par le site Meudonnais. La création de cette installation se ferait dans le cadre de la rénovation des batiments.
Cette étude a été donnée aux candidats à la présidence par le directeur du LESIA pour donner du poids à un projet de rénovation

Réactions de la DIL ? (N. Losa)
Vérifier la contrainte de poids maximum sur les toits. En général 100 kg/m^2 y compris avec l’intervenant sur le toit.
Que les installations ne perturbent pas des projets futur (ex : circulation d’engin de chantier si les parking sont recouvert d’ombrièrres).
Si le site vient à être classer Domaine national plus aucune construction ne serait possible (classement de la zone en question improbable).
Prendre en compte le plan stratégie immobilière : raser bâtiments préfabriqués : chaufferie central etc.

Beaucoup de points à étudier mais se déclare ’Pour’ pour aller vers un ’campus vert’.

6) BIOP

Lettre ouvert aux candidats présidence 2020 dans rubrique Chaud Devant

Interview Françoise Roques sur le groupe EC

ENS

Guides écogestes (tri, chauffage...) par labo > guide au niveau ObsPM ? Dontuseit ou mettre à jour page en ligne ?

N. Losa est ouvert à une participation volontaire du personnel.


8) Conférence IVOA à l’observatoire de Paris

(Mathieu Servillat)

Cette conférence internationale de 150 personnes a eu lieu en mai sur le site de Paris (sous tente pour les sessions plénières et pauses) avec une dimension développement durable.
L’idée était d’avoir un traiteur bio/local/sans plastique avec gestion des déchets, un lundi vert (totalement végétarien), des pauses café sans plastique... Un rappel a été fait sur l’impact de la conférence (155 tonnes de CO2 estimés pour venir à la conf... soit 1 tonne pas personne, ce que l’on devrait dépenser en un an). Nous avons offert des écocups réutilisables aux participants avec les logo Observatoire et IVOA. Tout ceci a été fortement apprécié par les participants.
Cette ambition a été limitée dans la pratique : le traiteur (Ethik A Table) était bio/local/sans plastique mais ne triait pas vraiment les déchets (compostables), l’eau était en bouteilles plastique (moins cher et peu de solutions abordables avec consignes ou fontaines), le prestataire des pauses café (Table de Cana) a apporté gobelets et touillettes en plastique que nous avons remplacé par des gobelets compostables achetés à part. La vidéoconférence a été très peu utilisée.

Un article du BIOP résume la conférence :
https://scop.obspm.fr/scop/biop-bulletin-interne-obs/vie-de-l-etablissement-1050/article/les-conferences-ivoa-a-la-touche-eco-responsable

Le bilan CO2 a été donné avec sa "provenance" dans le format standard recommandé par l’IVOA (rappelons que l’IVOA défini des standards pour l’astronomie) :
https://frama.link/CO2prov


7) Labos 1.5

site : https://labos1point5.org/

Un document ci-joint présente l’organisation et les actions en cours.

Points non abordés

- Participation à la réflexion sur les programmes scolaires liés au changement climatique, au développement durable et à la biodiversité
- Convention citoyenne Climat

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL